Carnet de route

Cote Belle,en boucle par la Casse Déserte

Le 09/04/2020 par Angélique

C'était le 9 février, il y a tout juste 2 mois... une rando du dimanche, un beau sommet parmi les classiques mais en boucle pour ajouter une dose de voyage mais surtout traverser l'extraordinaire Casse Déserte.

Tiens, cette intro ressemble étrangement à celle d’hier ! Grosse envie de revisiter les classiques cette saison J

Le vent a soufflé très fort la semaine passée mais il y a eu aussi un très gros redoux. Je cherche des pentes qui ont bien pris le soleil pour du ski moquette tout en douceur.

Après quelques désistements, nous sommes en tout petit groupe : Eric, Claude et Bernard qui a plus l’habitude de faire l’Izoard et la traversée de la Casse Déserte à vélo !

La remontée le long du Torrent de l’Izoard est bien enneigée est c’est un plaisir de déambuler au fond de ce canyon tortueux en toute solitude. Puis le vallon s’ouvre et laisse enfin apercevoir les monolithes insolites de la Casse Déserte. On bifurque à droite et on quitte le fond du torrent pour remonter une vaste pente soutenue et bien régulière qui traverse toute la Casse Déserte. On se promet de revenir la skier un peu plus tard en saison quand elle sera bien transfo ou à nouveau tout en poudre. Juste avant de déboucher sur la crête, la pente se redresse pour frôler les 45° et nous terminons en crampons. Eric fait la trace et brasse par moment très profondément dans une neige inconsistante.

Arrivés à la crête, nous dominons le versant de Cervières. Nous nous laissons tenter par la descente de la pente Nord du Pic Ouest. Sur les 200 premiers mètres, la surface est recouverte de micro reliefs glacés formés par le vent mais nous skions ensuite avec joie une excellente poudre froide. Très difficile de s’arrêter dans ces conditions… mais il va falloir remonter vers le Pic Est. On stoppe vers 2300m et on en profite pour faire la pause pique-nique un peu moins au vent que sur la crête.

Nous remontons ensuite la pente Nord sous le point 2780, plongée dans l'ombre et soumise au vent… quelle délivrance en rejoignant la crête au soleil ! Je crains que ce vent n’ait empêché le décaillage de notre 2ème descente plein Sud. Mais non, la moquette sera parfaite… Nous contournons le Lac de Souliers puis basculons dans le Vallon pour rejoindre Brunissard par le Torrent de Pinet. Malgré l’orientation très ensoleillée et la faible altitude, l’enneigement est très bon et le ski ludique à travers les pins. Seule une étroiture force à un peu d’attention avant de déboucher aux Aiguillettes. Puis c’est à nouveau de belles étendues qui nous permettent de skier jusqu’au parking.

Nous sommes comblés par cette journée : paysages magnifiques, belle boucle, très bon ski et grande solitude.

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72 (messagerie vocale uniquement)
Agenda