Carnet de route

Bric Bouchet, 2998m : Arête Académique

Le 30/09/2017 par Angélique et Claude

Nous quittons Guillestre encore à la nuit car la journée s'annonce longue. Nous aurons le loisir de surprendre quelques renards et lièvres dans les phares...

A notre arrivée à Valpréveyre, le jour commence seulement à se lever. Il fait frais, tout est silencieux. Nous attaquons le sentier à un rythme "Pas vraiment 2 chaussures" comme dirait Yoann : il doit faire froid ou bien on est surmotivé : le Bric Bouchet n'a qu'à bien se tenir !

L'approche à travers les pelouses automnales colorées est donc rapidement avalée. Une brise bien frisquette nous cueille au col Bouchet. La nébia est bien sagement tapie au fond du Val Pellice... tout n'est que régal pour les yeux.

Il nous faudra un peu de temps pour nous préparer : nos doigts sont froids et il faut prendre le temps de bien organiser le matériel des 3 cordées qui évolueront aujourd'hui toutes en totale autonomie. On briefe également Céline et Mathieu qui vont découvrir une grande partie des manips rocher aujourd'hui : ils resteront seconds jusqu'au sommet mais on commence réellement l'apprentissage.

L'Arête Académique est un vrai plaisir ; c'est tout de même 400 mètres de dénivelé, l'arête est  par moments un peu aérienne mais sur un rocher très agréable et pas de réelles difficultés... sauf si on s'engage dans la cheminée profonde - 4a "pénible" selon le topo - mais ça, c'est une question de principe : le topo a dit que c'était par-là !

Marie et Claire sont devant, ni les manips, ni la recherche d'itinéraire ne leur posent de souci et elles nous distancent rapidement. Céline et Mathieu se régalent derrière moi, ils sont bien à l'aise quand ça grimpe et profitent à fond du cadre et des vautours qui resteront au-dessus de nous un long moment. Yoann et Claude ferment la marche. Yoann est top en forme et restera 1er de cordée toute l'arête pour répéter encore et encore les manips et gagner en assurance : mission réussie !

Nous profitons d'une bonne pause au sommet. Le temps s'est couvert mais les couleurs sont belles et la vue est juste splendide. Il faut aussi reprendre des forces pour attaquer la descente sereinement par la voie normale italienne : rien de bien compliqué mais il faut rester vigilant. Après un ultime recomptage du matériel au col, on ne sait jamais, si qq avait encore un peu de réserve pour aller chercher un malheureux mousqueton oublié ! Et hop, on dévale le sentier qui nous ramène à Valpréveyre.

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda