Carnet de route

La voie éteinte à Ailefroide

Le 25/06/2017 par Angélique

Réveil tranquille ce dimanche matin : hier c'était la traversée du Pelvoux, hier soir c'était la fête du club et cette nuit, quel orage !

Les nuages se dissipent rapidement, ce qui laisse espérer que le rocher va vite sécher.

Je propose d'aller grimper à l'éperon de la voie éteinte. J'ai fait cette voie il y a 10 ans, déjà !!, et j'ai le souvenir d'une magnifique voie, un poil engagée mais dans des cotations très raisonnables : 5b (hormis le 6a ludique qui traverse un bloc coincé) puis un rappel en fil d'araignée pour la descente : âmes sensibles, s'abstenir !

Je motive 3 grimpeurs pour m'accompagner. Après quelques loupés, on est à l'attaque à midi...

Je me lance dans L1 en tête car j'ai souvenir d'un démarrage athlétique... ma mémoire ne m'a pas fait défaut. 1er spit avec une cordelette pour décoller, un friend en place pour la sortie d'une fissure bien physique et une autre plaquette... ça fait peu d'équipement pour 35m. Je rajoute sangles, coinceurs et même une petite cordelette salvatrice pour que ça suive de manière fluide et sereine.

On se retrouve tous à R1, Cécile qui a pris la tête de la 2ème cordée est en pleine forme, mais les 2 seconds, Yoann et Boub sont quelques peu dubitatifs face au peu d'équipement en place.

Qu'à cela ne tienne, je continue en tête dans L2, histoire de bien leur équiper la longueur et les mettre en confiance. Petite traversée sur la gauche, 2 spits m'attendent puis une section en dalle pas trop sous équipée (mais je complète) et enfin une section bien raide qui exploite une petite fissure afin de rejoindre R2 sous un large toit. Y'a de l'ambiance, l'escalade est magnifique, le rocher excellent et le tracé exploite vraiment toutes les subtilités du rocher : Un régal !!! Mais non, les garçons trouvent ça too much et trop tôt dans leur apprentissage et ils décident de redescendre. Cécile est quant à elle en top forme et me rejoint.

Je continue L3 et L4 en tête, toujours en 5b, toujours peu équipées, toujours aussi magnifiques.

L5 commence par une dalle couchée puis une jolie traversée en 4b, la longueur est totalement visible depuis R4 et même le prochain relais est localisé. Cécile se lance en tête et s'essaie à ses premiers placements de sangles, coinceurs et friends : bravo, c'est très efficace.

Malheureusement, vue l'heure tardive, nous ne pouvons pas envisager d'aller plus haut et on attaque la descente. Cécile installe le 1er rappel et se lance la première. Ensuite, on bifurque de la voie pour rejoindre en 2 rappels la sente de retour.

Malgré cet inachèvement, nous sommes ravies par cette belle escalade. Un grand bravo à Cécile qui se débrouille comme une chef.

Milles excuses à Yoann, Boub, Nathalie et Jean Etienne car ma mémoire, en ne conservant que la beauté de la voie (bien réelle) a occulté le sous-équipement et l'engagement inhérent.

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda