Carnet de route

Vautisse par Vallon Cros

Le 24/04/2017 par J-Etienne Hénault

Le printemps, les jours plus longs et le soleil ont fait disparaître la neige dans les versants Est et sud, particulièrement cette année avec un hiver très sec. Pourtant les versants nord ont conservé un beau manteau neigeux. La tête de Vautisse et les hautes crêtes de Gaulent et de l'Aiguillas forment un arc de cercle qui garde à l'ombre le matin, les vallons Cros et Font Cailla. C'est par les alpages reculés et sauvages du Sellar et des Sébières que nous allons accéder au Vallon Cros pour remonter à la Tête de vautisse. 

Le portage des skis sera plus long que prévu car il n'y a déjà plus de neige sur les alpages du Sellar. Nous descendons à pied, la piste jusqu'au Grand Bois des Sébières pour chausser enfin les skis et remonter une pente raide dans la forêt clairsemée, heureusement bien enneigée. Nous aboutissons sur un replat à 2300 m d'où la vue panoramique fixe par avance l'itinéraire de descente, du retour par le col de Val Haute (un passage dans une barre, à ne pas rater; l'altimètre et le GPS sont témoins). Nous traversons facilement sur la courbe de niveau 2300 m pour rejoindre le Vallon Cros. Belle remontée du vallon sur une neige dure juste adoucie par le soleil du matin. Quelques nuages s'accrochent aux cîmes, cachant Vautisse et Rougnoux. Les grandes pentes neigeuses du versant nord sont coupées de petites barres parallèles qui renforcent la majesté de cette montagne de Vautisse. La pente se redresse dans le haut du Vallon Cros, mais nous traçons en longs zig-zag avec un profil soutenu (cales position 2). A 11h00 nous sommes sur le fil de l'arête nord-ouest avec une vue plongeante sur les à-pics de la face ouest. Il est plus prudent de mettre les crampons pour remonter la rampe nord-ouest en longeant la barre rocheuse, car la neige est croutée par endroits, compacte et dure le plus souvent. Le piolet assure l'ancrage dans le dévers à 30°. Nous sommes au sommet avant midi; les nuages jouent avec le soleil. Une bonne pause casse-croûte sur la selle sommitale et très peu de vent: c'est rare. Les éclaircies l'emportent sur les nuages. Nous profitons de la visibilité pour skier la belle face Est sur une neige de printemps juste ramollie (il ne fait pas chaud). Nous filons sur le lac Etoile (gelé) puis en serrant à gauche au pied des pentes de Rougnoux. La courbe de niveau 2550 m est coupée de petites barres au lieu dit "Sélapettes". Il faut repeauter pour reprendre de l'altitude en direction du col de Val Haute. Nous repassons en position descente et atteignons facilement le col dans une dernière traversée au dessus des blocs déneigés de Reychasse. Nous passons en versant nord dans le vallon de Font Cailla. La surface neigeuse est juste réchauffée à point pour glisser sur les ondulations vierges du vallon. Nous retrouvons le passage(repéré le matin) dans la barre rocheuse et atteignons le petit torrent de Vallon Cros. Arrêt au stand pour refaire le plein...d'eau ! Les gourdes étaient vides. Nous poursuivons en direction de la pente en forêt et enchaînons de beaux virages serrés sur la neige de printemps restée dure dans l'ombre du versant nord.

Il faut remettre les skis sur le sac pour remonter la piste de la Valerette, passer le replat du Lauzet et son petit lac (vues superbes). Nous descendons à skis vers la cabane du Gourre puis nous terminons la journée à pied sur la longue piste du col des Combes, jusqu'à la voiture. Une belle journée quand même avec de sublimes paysages.

 

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda