Carnet de route

Tour de Roche Noire

Le 19/04/2017 par Angélique

Météo France hésitait si les flocons viendraient, viendraient pas... mais les températures prévues étaient bel et bien annoncées à la baisse !

Alors on s'était déjà fait une raison : peu d'espoir de moquette.

Mais on y allait pour de la grande rando, un tour entre Cristillan et Ubaye, des vallons immenses et des rochers sauvages.

Les -9° au départ de la voiture n'entament pas le moral de l'équipe. On progresse en silence jusqu'à l'arrivée du premier rayon du soleil. Montée tranquille au Col Sud du Cristillan, puis progression sur la crête pour passer au sommet 3056m de la Montagne du Cristillan.

On aura déjà eu quelques petits problèmes jusqu'ici : Françoise rate une conversion et part en glissade, heureusement sans conséquences. Quant à Louis, il échappe un ski au Col Sud du Cristillan : bien entendu du côté sud, là où les pentes sont bien lisses et encore glacées : mais Louis a de la réserve : il aura le temps d'aller le chercher et de nous rejoindre au sommet le temps que l'on parcoure la crête.

Nous descendons une 1ère fois en Sud, la neige est à peine décaillée mais c'est tout lisse, avec un bon grip, on s'amuse bien.

On repeaute ensuite pour remonter par le vallon des Hugues jusqu'au Col des Ugousses. La traversée est un peu longuette, la neige chauffe et du coup on retarde la pause piquenique pour ne pas trop trainer.

Malheureusement le vent jusqu'alors inconnu nous cueille au sommet. Pas question de faire la pause au second col, on chausse tant bien que mal car nous sommes nombreux à avoir de la glace dans les fixations.

On enchaîne direct sur la 2ème descente vers le lac de Clausis. La neige est bien dure.

On souffle enfin un peu en arrivant vers le lac, le vent est moins fort.

Alors qu'on envisageait la pause, à 15 / 20 minutes de la fin, Claude se prend un ski dans une ancienne trace... et chute. L'épaule droite est très douloureuse, il faut appeler les secours car il ne pourra pas continuer.

Exercice de secours en conditions réelles, tout le monde participe activement. Ça fait tout de même bizarre de voir quelqu'un partir en hélico !

On termine la sortie, on mange un petit truc à 16h, en arrivant sur Guillestre, Claude me confirme que rien n'est cassé. Tant mieux, je file le retrouver à Briançon pour le ramener dès ce soir à la maison.

Il faudra d'autres examens pour avancer le diagnostic. A suivre...






CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda