Carnet de route

Pointe de Celse Nière

Le 18/04/2017 par J-Etienne Hénault

Les longues courses dans le massif des Ecrins ne sont accessibles qu'au printemps après la purge des grosses avalanches. Depuis plusieurs années l'enneigement insuffisant oblige à faire du portage des skis. Cette année cependant, quelques grosses coulées de neige descendent jusqu'au lit du torrent Celse Nière. Il faut en profiter avant la fonte de printemps pour skier le vallon de Clapouse et les pentes de la pointe de Celse Nière.

Notre groupe de 5 remonte le sentier du Sélé pour traverser à gué le torrent de Celse Nière en face de la bosse de Clapouse. Nous remontons une belle coulée de neige jusqu'au niveau du chemin d'été, mais il faut mettre les crampons pour franchir le ressaut rocheux au dessus des cascades. Le vallon de Clapouse est désert. Nous remontons les belles ondulations neigeuses (qui recouvrent les désagréables pierriers visibles l'été). Vers midi nous sommes au pied de la pente terminale de la pointe de Celse Nière. Ascension crampons aux pieds et portage des skis (en plus) pour Eric et Mathieu qui vont skier la pente en partant de la crête sommitale (le sommet même, est un pic rocheux qui se fait en escalade, seulement)

Après une bonne pause repas au soleil, assez bien protégés du vent glacial de nord-ouest, nous entamons la longue descente du vallon. A l'approche de la bosse de Clapouse nous traversons à droite pour descendre les grandes pentes sous La Blanche et s'engager dans un goulet, couloir qui débouche directement sur la vallée du Sélé. Le couloir a laissé passer de nombreuses avalanches qui ont laissé des boules de neige, heureusement ramolies par le soleil. Le bas du couloir est déneigé (cascade et rochers), obligeant à traverser à gauche dans les pentes garnies de vernes, végétation bien connue en Oisans, et qui offre une résistance sournoise au franchissement à skis avec les sacs et piolets qui accrochent au passage ! Mais nous rejoignons quand même le sentier d'été plus bas, enneigé, et qui nous ramène à la belle coulée de neige terminale. Dernier virage à côté des chaussures de marche laissées là le matin dans les rochers non loin du torrent de Celse Nière. Cette variante à skis permet d'éviter la descente "expo" du passage d'été. Les odeurs subtiles des mélèzes et la douce température nous rappellent que le printemps est déjà là.

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda