Carnet de route

Vallon du Fontenil-Col Jumelles Sud

Le 30/03/2017 par J-Etienne Hénault

A l'aube départ des Boussardes en portant les skis dans l'herbe sur une distance de 300 m pour atteindre le pied de la combe du vallon du Fontenil et le manteau neigeux. La couche de neige fraîche de 20 cm tombée 4 jours avant, a disparu; volatilisée par un soleil ardent et des températures du mois de mai. Notre groupe de 11 personnes retrouve le soleil levant, à la sortie du petit bois de mélèzes. Nos skis glissent facilement sur la couche transformée. Le grand vallon nous tend les bras. A notre gauche les belles pentes nord de la pointe de l'Etendard et un couloir qui a déjà été skié. Nous remontons sous la barre rocheuse qui cache le lac de Combeynot et obliquons direction Ouest-sud-ouest pour venir chercher les belles pentes nord qui mènent au col des Jumelles Sud. La poudreuse de la dernière chute de neige est restée en place et nous attend pour la descente ! Avant 11h00 nous déchaussons au col sans avoir mis les couteaux (une bonne trace était déjà faite). Vues magnifiques sur le Doigt de Dieu aux arêtes de la Meije, La barre et le Dôme des Ecrins...en glace grise dans les pentes: pas bon pour le ski !! Vues sur la Calotte des Agneaux, le Pic de Neige Cordier, La Grande Ruine: un panorama grandiose rendu encore plus beau par le drapé de neige fraîche qui recouvre les faces nord. Ciel pur, bleu profond; tout le groupe est réuni sur la crête du col mais la pose casse-croûte attendra. Nos spatules sont déjà dirigées vers la pente qui nous attire pour y dessiner les arabesques habituelles du skieur insatiable qui va onduler et faire valser la poudre avec ses carres. Dans cette neige tous les skieurs deviennent bons, et en redemandent ! Sur le replat, 300 m en dessous, le ballet s'interrompt un moment, le temps de se désaltérer et de laisser reposer les muscles des jambes. La glissade joyeuse va reprendre et changer de terrain: nous basculons sur les pentes transformées; l'enchaînement de virages reprend de plus belle, tandis que la neige devient velours vers 2300 m, sous le lac de Combeynot. Nous filons à toute allure sur le flanc gauche du vallon en gardant de l'altitude pour mieux enchaîner une suite de nouveaux virages serrés qui nous ramènent dans le creux du vallon...Dommage que la descente ne dure pas plus longtemps; nous retrouvons les petits mélèzes de la Combe; il faut ralentir pour voir, à temps, les rochers affleurants et les souches sournoises. On atteint les terrasses d'herbe pour une bonne pose au soleil de printemps. Avant de nous quitter, nous faisons un petit crochet en voiture pour rejoindre la terrasse de l'Auberge du Pont de l'Alpe. Merci à Christian pour le pot offert: c'était sa dernière sortie de ski de la saison. 

 

 

 

 

 

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda