Carnet de route

le col des teres blanches

Le 30/09/2016 par Annie Point

 

ce matin là nous n'étions pas très nombreux ,4 courageux qui n'avaient peur ni du froid ni du dénivelé .Enfin 3 car pour ma part je craignais les deux et je suis arrivée dernière en traînant la patte en haut des 1300m

 

Partis du parking de Dormillouse au fond de la vallée de Freyssinièresà 1441m ,les premiers 1000m nous ont parus longs et frais pour ne pas dire froids, à l'ombre de la crête des Uvernaus .Le passage devant le lac de Fangeas nous faisait comprendre que le soleil était encore bien loin ,juste sur les crêtes tout en haut, il suffisait d'être patient…..mais le reflet des sommets dans le lac était magnifique et nous a fait oublier l'air environnant.

 

Le sentier montait désormais sur le flan ouest des crêtes d'Uvernaus zigzaguant autour de plusieurs petites barres rocheuses coupées par de minis cascades à étages, nous laissant supposer la présence de cours d'eau assez importants.De l'autre coté de la vallée le plateau abritant la chalet d'alpage de Faravel avait la chance, lui ,d'être déjà au soleil. 

 

Vers 2480m enfin, la lumière crue du soleil est apparue sur une petite croupe et nous avons fait une première pause bien méritée.Il restait à peine 300m mais encore un bon tiers de la distance le terrain était moins abrupte et les petits vallons propices au cheminement des cours d'eau .

Le col des terres blanches est en fait un vaste plateau bosselé et il faut redescendre coté Prapic pour enfin comprendre d’où vient son nom.Quelques mètres en dessous ,versant sud ouest ,se dresse un magnifique cône de gypse comme une verrue au milieu de ce paysage rocailleux et qui se termine en contre bas sous une arche naturelle grandiose.

Nous sommes remontés un peu au dessus du col pour essayer de voir les Ecrins mai seul le Pelvoux et les Bans ressortaient derrière l'arête du petit et du grand Pinier .C'est là dans un petit creux à l'abri de l'air frais que nous avons pique niqué face au pic de Rochelaire.

La descente s'est faite hors sentier un petit moment puis nous avons suivi le magnifique cours d'eau qui s'étalait dans la vallon presque comme un vrai lac avant de s'enfiler dans une gorge étroite pour finir en cascade au milieu des barres rocheuses.

 

Le sentier de retour rejoint nous avons terminé la randonnée après une petite baignade dans l'eau claire et fraîche du Ruffy ; torrent qui alimente le lac de Fangeas désormais éclairé par le soleil.

Une petite sieste s'y imposait avant de rejoindre les voitures.

 

Magnifique randonnée un peu longue mais qui vaut la peine d'être faite surtout pour découvrir la « cerise sur le gâteau » qu'est le cône de gypse blanc et son arche naturelle ;

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda