Carnet de route

lac souliers

Le 14/06/2016 par Annie Point

Deux défections de dernière minute ont ramené notre groupe à 7cafistes (dommage pour les absents) qui par leur bonne humeur et leur rire ont fait de cette sortie une grande réussite.

 

Partis du parking à 1765m à l'entrée de Brunissard nous avons suivi, tout d'abord vers l' Est, la petite route , puis emprunté le sentier du partus qui traverse le si beau paysage formé d'aiguilles de cargneule (cette roche alvéolée dont la légèreté en a fait une matériaux d'excellence pour la construction de presque tous les clochers de la région)et qui est utilisé actuellement comme école d'escalade.

Le sentier monte en serpentant jusqu'à un petit col avant de traverser une zone d'éboulis parsemée de traces de chamois et propice à l 'implantation d'une « scrophulaire canina » à petites fleurs d'une belle couleur rouge foncée.

Il se poursuit au milieu de pelouse alpine ou nous avons rencontré un panel intéressant de fleurs dont la très singulière fougère le  « Botryche lunaire », véritable relique glaciaire( d'aprés Bernard notre spécialiste Fleurs) autrement appelée « Langue de cerf »et au sujet de laquelle sont véhiculées toutes sortes de légendes dont celle ci :

« Au Moyen-Âge, la Lunaire était censé rendre invisible si vous la mangez les soirs de pleine lune. » bon appétit !!!…..

..mais aussi pour l’œil de lynx de Jo….des morilles !!!!

 

Arrivés au col du tronchet le terrain a vite changé d'allure et le sol de la crête que nous avons suivie crissait sous nos pieds comme sur du sable, la faute en est à la quartzite blanche qui constituait les roches dominantes de cette magnifique crête .

Roche Brune à notre droite nous dominait de toute sa hauteur  ,encore entièrement couverte de neige et précédée par les roches découpées et sombres de la crête des Oules qui tel un rempart fermait notre horizon au nord.

Hop... une troupe de 7chamois en pleine mue et peu attrayants, effrayés par ces êtres à deux pattes, a coupé notre trajectoire.(cerise sur le gâteau !!!!...)

Quelques pas un peu techniques ont retenus notre attention puis les roches verticales de la crête du tronchet nous ont incité à bifurquer et redescendre un peu pour les contourner afin de rejoindre le lac de souliers ,lieu de notre pique nique.

Le manque de soleil et l'air frais ont fini par nous chasser, interdisant toute velléité de baignade et nous sommes tranquillement repartis par le sentier classique nous ramenant à la casse déserte.

La route traversée , le sentier très agréable descendant dans le torrent de l'Izoard a été propice au déliement des langues qui aurait ravi notre Vidéaste préféré : il aurait encore une fois inséré dans sa vidéo le caquetage des poules!!!!!!(et quelles poules !!!!…)

La fin de la randonnée s'est effectuée dans ce torrent très encaissé ,surplombé de pentes de gypse et de pic de cargneule jusqu'à la route ou nous avons vite rejoint les voitures.

 

Un bar restaurant très accueillant , juste en face à nos voitures, a permit à nos gosiers secs de se désaltérer et de poursuivre ,à bâtons rompus, toutes les discussions et les rires qui ont agrémentés cette sortie.

Ne soyez pas vexés si en bon haut alpin vous demandez à une personne du groupe de ses nouvelles avec le rituel

« - ça va-t-y ? »et que l'on vous répond

« - savata » ce n'est pas pour se moquer de vous mais c'est un jeu de mot qui nous a tenu compagnie et a provoqué nos rires une bonne partie de la journée

Bref si la rando n'était pas très sportive, elle ne faisait pas 2000m de dénivelé mais seulement 800, ,elle restera dans nos souvenirs comme l'une des plus agréables.

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda