Carnet de route

lac des rouites

Le 07/06/2016 par Annie Point

Il y a eu ceux qui ont pris peur en regardant la météo puis ceux qui ont fini par se laisser convaincre et ceux, optimistes, qui on bien voulu croire au créneau de quelques heures de temps correct égarées au milieu des nuages.

Nous étions donc 9 au total : 8 femmes et un bienheureux homme!!!!à démarrer de la station de Ceillac en direction du lac miroir.

Le sentier du GR ne pose aucun problème et rejoint assez vite le bord du ruisseau de la pisse que l'on longe quelques temps, assourdis par le grondement de l'eau qui dévale la pente avec une puissance et un volume extraordinaire ,dus à la très forte fonte des neiges.

Lorsque nous quittons le ruisseau le terrain s'aplatit un peu et nous rejoignons très vite la lac miroir « le bien nommé. »

En effet si l'on a la chance de n'avoir aucun souffle de vent ,ce lac reflète si bien les montagnes environnantes, du pic de Heuvière jusqu'à la pointe de la Saume , qu'une photo du reflet dans le lac peut se retourner et faire croire à une photo prise de la montagne dans le ciel.!!!c'est féerique.

Notre objectif étant le lac des Rouites nous reprenons le sentier en accélérant un peu l'allure afin de pouvoir profiter du créneau de beau temps annoncé.

La montée devient un peu plus problématique car les névés restant nous prennent souvent en traître et nous nous enfonçons parfois dans la neige pourrie jusqu'au genoux (heureusement pour nous ,il faut le dire, cela s'est produit très rarement).

Le lac des Rouites est hélas entièrement sous la glace et nous ne verrons pas le pic des heuvières se refléter dedans ,mais cela contraste avec le lac miroir et l'image qu'il nous offre a un tout autre charme.

Nous décidons donc de rester dans ce magnifique site pour rassasier nos estomacs avant de poursuivre nord ouest en direction du sentier qui monte au pas du curé.

L’itinéraire hors sentier est très sauvage et nous devons louvoyer entre les plaques de neige et les crêtes plus déneigées ou nous rencontrons déjà une flore printanière dont la daphné camélée qui embaume nos narines.

Ayant trouvé une trace de descente nous la poursuivons à travers la forêt puis nous obliquons ,hors sentier plein Est, en louvoyant entre creux et bosses pour retrouver le ruisseau de la pisse dans un magnifique vallon emprunté par le ruisseau et qui fait le bonheur de nos yeux.

 

Nous rejoignons l’itinéraire de montée, au pont qui traverse le ruisseau et nous n'avons plus qu'à le suivre jusqu'aux voitures .La pluie commence un peu plus tôt que prévue et nous oblige à sortir les capes mais nous sommes déjà presque arrivés.

 

Une magnifique randonnée extorquée à une météo pessimiste et qui a enchantée tous les participants par sa variété et sa beauté.

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda