Carnet de route

Peyre Arguet

Le 09/09/2015 par annie Point

La météo est incertaine et prévoit quelques averses dans l’après midi mais cela ne nous arrête pas….

Selon le proverbe bien connu de certains :  « à trop écouter la météo ,on passe sa vie au bistro »,nos 7 cafistes décident d'ignorer les infos et s'élancent sur le sentier qui monte au refuge des Bans.

 

Les nuages qui bouchent les sommets donne au paysage un petite air de mystére ,que cachent -t-ils ?

Parfois un sommet se découvre et nous apercevons le Pic Jocelme qui, timide ce matin, ne se dévoile qu'un tout petit peu.Le pic de Bonvoisin ,lui ,a plus d'assurance et il nous montre sa belle grosse face.

L'air est frais est agréable pour marcher jusqu'au refuge que nous atteignons après presque 500m de dénivelé facile.

Les choses un peu plus sérieuses commencent juste au dessus de ce dernier.,le sentier monte rapidement entre petites barres rocheuses et replats herbeux.Parfois il faut mettre une main sur le rocher pour se hisser au dessus d'une marche un peu haute.

Des barres de fer judicieusement placées nous aident à sécuriser la progression.On se croirait presque à certains moment sur une via ferrata !!!et puis voila ,nous atteignons ce que nous pensons être Peyre arguet au dire du gardien de refuge.

 

Le cirque des montagnes qui nous entourent est magnifique.mais les glaciers un peu tristounets.Ils ont dû prendre encore une sacrée claque avec la canicule de cet été et il nous font grise mine.

 

La pilatte, les dents de coste counier,les Bans, le pic de l'aupillous,le pas de l'aupillous (totalement à sec),le pic Jocelme,le pic de bonvoisin,le pic de malamort.Tous ces noms qui font rêver les alpinistes évoquent pour nous ,simples randonneurs, des sommets inaccessibles mais oh combien fascinants.

 

Quelques gros nuages noirs nous poussent à redescendre avant d'avoir une vue sur le glacier du Fournet que nous reviendrons voir un jour de grand beau temps.Nous avons fait 1000m l’objectif est atteint et nous nous dépêchons de redescendre, car l'un de nous, affamé dés 9heures du matin, a déjà réservé un plat de frites et saucisse à M. Julien, le gardien très sympathique du refuge ou nous faisons une halte bien agréable et bien méritée.

Le reste de la descente est agrémenté par la vue de deux chamois ,et nous regagnons les voitures avec des images une fois de plus plein les yeux.

 

Belle randonnée qui demanderait à être prolongée

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda