Carnet de route

Tête des Lauzières

Sortie :  du

Le 12/08/2015 par annie Point

Sept cafistes au départ du parking des combes (1868m) partent à l'ascension de la tête des Lauzières (2928m),ils seront rejoints au début de la descente par une huitième, victime d'une panne de réveil !!!

La montée en direction du col de la Trancoulette à 2293m se déroule dans une ambiance fraîche très agréable .

En direction du col de vallouise le sentier passe sous le rocher Bouchard et longe deux petits lacs de fonte dont l'un est déjà presque à sec, les vaches s'y abreuvent paisiblement nous offrant par leur présence un spectacle très bucolique.

 

Au niveau du Peyre du Fey il est possible de s'engager à gauche sur une croupe qui évite d'aller jusqu'au col de vallouise d'ou part un sentier que l'on rejoint un peu plus haut ..notre groupe se divise en deux pour explorer les deux possibilités,ce qui permet aux derniers de rattraper leur mince retard.Nous débouchons donc ensemble sur une croupe à 2675m qui offre déjà un panorama magnifique sur les Ecrins et sur la Condamine qui nous fait face,tel un énorme dos de baleine.

 

Le sentier serpente ensuite dans un vallon schisteux qui donnerait tout son sens au nom du sommet, si l'on pense que lauzière vient de lauze, ces pierres plates qui couvrent parfois le toit des maisons.

Un peu austére comme vallon, mais la vue de plus en plus étendue qui s'ouvre sur le massif des Ecrins compense nos efforts, il suffit de lever les yeux de nos pieds et de regarder un peu en arrière pour voir ce panorama qui s'étale du Sirac aux aiguilles d'Arve et plus encore …

 

Au sommet c'est une vue à 360° qui s'offre à nous. Le temps d'une photo et d'un tour d' horizon et nous voila repartis en direction d'une prairie verte en contre bas destinée à accueillir notre pause pique nique.

Surprise !!!... un randonneur nous annonce que notre huitième cafiste ,contre toute attente, est juste en dessous et va nous rejoindre. Belle performance pour une  « léve tard » qui avait soit disant renoncé à nous rejoindre.Nous l'attendons donc sur la crête qui deviendra notre lieu de pique nique.Adieu la verte prairie…..Nous y gagnons à admirer plus longtemps ce panorama magnifique.

 

La descente dans le vallon sans nom qui se dirige droit sur le pic de Montbrison est très raide et caillouteuse au départ, il faut la prendre le plus possible sur l'épaule de droite .

Quand au environ de 2700m,le vallon se partage en deux, verte prairie à gauche contre éboulis à droite, une curiosité malvenue nous fait hésiter.

Deux d'entre nous se dévouent pour voir si,( malgré la trace de passage à ski sur la carte ,qui passe résolument à droite le long de la crête des Lauzières ), un passage pédestre ne serait pas possible au milieu de la cassure que nous devinons sans en voir la fin.

Et bien non, nos deux éclaireurs remontent ...trop de risques, le passage se fera donc comme celui des skieurs et nous suivrons gentiment leur trace jusqu'à l'altitude 2250m ,sur une sorte de plateau dont nous longerons le bord amont en gardant la courbe de niveau puis remonterons légèrement jusqu'à revenir aux petits lacs des vaches afin de fermer la boucle juste au niveau du col de la Trancoulette.

 

Il ne reste qu'à redescendre par le sentier emprunté le matin jusqu 'aux voitures ou nous attendent tarte aux prunes et panachés…..

Notre périple aura duré 8 heures et nous aurons fait un peu moins de 1200m

bien belle randonnée dans un cadre sauvage reservée malgré tout à des pieds habitués au hors sentier caillouteux

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS

BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda