Carnet de route

La Tête du Longet

Le 16/04/2014 par Bernard de Miscault

Toujours la même émotion quand j'arrive à Saint Véran au printemps et que j'aperçois, au-dessus des champs couverts du mauve et du blanc des crocus, la belle combe du Longet se détachant sous un ciel bien bleu.
La descente à pied jusqu'au Pont Vieux nous permet d'entrer progressivement dans cette belle ambiance si bien décrite dans "101 sommets à skis" de Philippe Traynard.
La montée le long du torrent du Longet est un peu gâchée par la couleur de la neige noircie par les coulées et par le passage d'un gros caillou probablement tombé d'un des nombreux couloirs des Avers. Les crêtes de ce puissant sommet sont ourlées d'imposantes corniches et le haut des faces est encore bien chargé. Nous ne traînons pas!
La remontée de la pente menant au Pas de la Cula se fera sur une neige dure mais offrant un très bon grip: certains opteront pour la version couteaux, d'autres pour les crampons et les skis sur le sac.
Fort contraste de température entre le versant nord et le sud qui nous propose sa douceur de vivre dont nous allons profiter en espérant un hypothétique décaillage.
La descente de la face terminale se fait sur une neige béton, un peu bosselée: les cuisses chauffent plus vite que la neige. A partir de 2 800 m, c'est nettement mieux en recherchant les orientations sud-ouest. Nous terminerons la descente par l'épaule en rive droite du torrent qui offre une meilleure neige que celle du goulet (quoique dure et avec beaucoup de traces !) et qui nous met à l'abri des possibles coulées des Avers.
Au Pont Vieux, skis sur le sac pour remonter vers Saint Véran et fermer la porte de cette belle journée.






CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda