Carnet de route

La crête des Barses (1592m)

Le 10/05/2013 par Francis Carletto
Vendredi 10 Mai 2013, la pluie est tombée toute la nuit , GIGORS (04) nous accueille, chapeauté par de gros nuages. Mais rien à craindre d'après Météo-France...
 
Quelques mètres dans le village, nous passons sous la voûte d'une maison (Andrône)
qui nous guide sur une place où règne une superbe fontaine de pierre (5 pièces taillées )
datée de 1829.  Un petit chemin serpentant entre haies et jardins nous emmène au pied d'une passerelle extrêmement  glissante, où le " le chef " nous exécute une figure de danse digne du programme de patinage des J.O, qui nous permet de traverser le RIOU-CLAIR.
 
Devant nous le Bois de l'Ubac, composé essentiellement d'hêtres aux feuilles chargées d'eau, qui nous bénirons à chaque frôlement. Un sentier  bien marqué recouvert d'un tapis de feuilles s'élève sérieusement quand soudain ! Une petite créature, à la robe noire et jaune (salamandre )nous oblige à un arrêt  le temps de  l'immortaliser.
La Dent (1360m),  promontoire rocheux, nous permet d'admirer la vallée qui s'étale sous nos pieds ainsi que la forêt de Montserieux et ses crêtes.
Peu après, un collet  marque le début de la crête des Barses. Nous délaissons volontairement l'escalade de la Tête de la Plane, pour nous engager à notre droite, sur une sente qui disparaît assez rapidement. Nous suivons au plus près la crête, quelques passages surplombent de gros à-pics dominant la plaine de  Turriers.
La montée au sommet de la tête de la Louberie, est sportive : Des bras tendus servent  de " branches "  et quelques mains aux fesses "de poussoir", le tout dans la bonne humeur.
Le parcours de cette zone retient notre attention, un passage d'escalade puis sur la crête nous débouchons sur un replat herbeux et moelleux, qui nous invite à  poser nos sacs.
Le ciel, maintenant éclairé par un faible soleil, autorise, pour certaines, à une petite sieste avant de franchir par un petit pas d'escalade le Sommet des Plauts(1592m), point culminant de la randonnée.
La descente est entamée sur l'arête de la crête ,orientée à l'Ouest.
Mais une petite hésitation "du chef "   et voilà !  Quelques mètres  de dénivelée - et + s'ajoutent aux 720m initialement prévus.
Par une route forestière, nous arrivons au refuge de la source du Jas; petite halte  pour nous permettre de cueillir de tendres pissenlits qui nous régalerons le soir venu.
Encore 500m de descente que nous entreprenons en traversant la forêt, tantôt sombre, tantôt lumineuse aux feuillages d'un vert tendre et aux odeurs suaves.
La route goudronnée est maintenant devant nous, en 600m à 700m le village de  Gigors est rejoint. Il marque la fin de notre périple.
 
 
 





CLUB ALPIN FRANCAIS GUILLESTROIS
BOITE N°3 - BAT DE LA MAIRIE
PLACE DES DROITS DE L'HOMME
05600  GUILLESTRE
Contactez-nous
Tél. 07 67 32 38 72
Activités du club
Agenda